Pour la petite histoire


Utilisé pendant la messe, dans le cadre du sacrement de l'Eucharistie, le rituel du vin liturgique remonte à la naissance du Christianisme. Naturel, sans ajout de sucre, d'alcool ou autre additif, le vin de messe utilisé jadis et pendant des siècles était surtout du vin rouge, et ce, pour représenter le plus fidèlement possible le sang du Christ. Mais actuellement, le vin blanc est de plus en plus utilisé pendant la messe.

Du rouge au blanc


Bien qu'il n'existe pas de règles strictes concernant la couleur du vin de messe, en dehors du fait qu'il soit naturel, pur et biologique, non chaptalisé, sans ajout d'alcool, de substance aromatique ou de conservateur, le vin de messe utilisé pendant des siècles était le vin rouge. Sans doute en raison de sa couleur qui, non seulement, symbolise mieux le mystère de la transsubstantiation, mais aussi se distingue plus aisément de l'eau. Cependant, ces dernières années, et pour des raisons essentiellement pratique, le vin de messe utilisé pour le rituel de l'Eucharistie est désormais du vin blanc. Il offre l'avantage de ne pas tacher le linge blanc immaculé et souvent onéreux utilisé pour la confection des aubes, pour couvrir l'autel et pour essuyer le Calice. Pour la célébration de la messe, les prêtres préfèrent désormais le vin blanc au vin rouge. Le vin rouge est en effet plus acide et donc plus agressif et plus difficile à digérer. Plus facile à boire à jeun, le vin blanc servi pendant la messe est souvent d'excellente qualité. Spécialement conçu pour la messe et portant l'étiquette « Vin de Messe », les vins blancs les plus choisis sont les blancs liquoreux doux de type Sauternes ou Monbazillac. Plus agréable au palais, ils sont souvent ronds, voluptueux, avec une note mielleuse et un arôme fruité, légèrement confits.

CONTACT


Tous les champs sont obligatoires

Message envoyé. Merci !

Domaine Leyris Mazière

Copyright Domaine Leyris Mazière 2017